Comment bien vivre sa grossesse au travail ?

Une femme enceinte a besoin d’une tranquillité d’esprit notamment au travail, elle doit rester sereine tout au long de ces neufs mois. En effet, le stress et l’inquiétude ne sont pas bons pour la santé de future maman mais aussi de l’enfant . Mais en attendant le départ en congé maternité, il reste quelques périodes d’efforts au travail à maîtriser. Voici quelques conseils pour bien s’organiser et échapper aux crises d’angoisses.

Gérer son stress et atténuer ses nausées

Comme nous le savons déjà, le travail est synonyme de stress. Et pendant la grossesse, un minimum d’organisation est indispensable pour amoindrir la grosse pression des longues journées. Pour bien commencer la journée, rien de plus motivant que de se lever du bon pied et d’éviter d’arriver en retard au bureau. Avancer l’heure du réveil d’une quinzaine de minutes est alors une idée simple et efficace. 1_Ce qui laisse une marge de temps, le matin, pour nous habiller et nous préparer sans accélérer l’allure.

Près d’un tiers des femmes enceintes souffrent de nausées et de vomissements les premiers mois pendant la période du pic d’hormones. Résultant du changement de fonctionnement du corps, ces malaises sont de véritables sources de stress au quotidien. Mais heureusement, de nombreux remèdes de grand-mère très efficaces existent. Parmi ceux-ci figure notamment l’eau avec des rondelles de citron. Une femme enceinte ne doit donc pas se séparer de sa bouteille d’eau citronnée à boire sans modération.

Se reposer le plus possible

Le repos est essentiel pendant la grossesse. S’il est accepté par le boss de décaler les horaires de travail, pourquoi ne pas le faire ? De cette façon, nous pourrions retarder notre heure de réveil pour mieux nous reposer le matin. Qui ne rêve pas de faire la grasse matinée tous les jours ? Mais si ce n’est pas faisable, on peut éventuellement profiter de notre contrat de travail avec une clause RTT pour travailler quatre jours par semaine. Pendant la pause-déjeuner, offrons-nous une sieste d’au moins une demi-heure. Ou bien prendre des jours de congé pour soulager le corps et libérer l’esprit.

Bien préparer son retour au bureau

Certes, vivre neuf mois de sa vie avec un excès d’hormones n’est pas facile. Mais cela ne nous donne pas le droit de nous irriter à la moindre remarque. Nous devons donc rester aimables avec tout le monde. Les changements physiques ne doivent pas avoir des conséquences négatives sur notre humeur. Et surtout, évitons de nous caresser le ventre toutes les cinq minutes pour montrer à tout le monde qu’on est une « future maman et fière de l’être ».

fpSachez que votre retour au bureau se prépare avant votre départ en congé de maternité. Le jour J, c’est toujours agréable d’informer vos collègues de votre date de retour à votre poste. Ainsi, ils n’auront pas l’impression d’être négligés. Aussi, il ne faut surtout pas oublier de les présenter à votre remplaçant.

Par ailleurs, après la naissance de bébé, c’est aimable et attentionné de leur envoyer un faire-part ou un courriel avec sa photo mentionnant son prénom, sa taille et son poids. Enfin, il est important de s’informer des éventuels changements surgissant pendant votre absence en appelant l’un de vos collègues de temps à autre.

 

Et voilà comment on part en congé maternité sans tracas.

Partagez !

Auteur de l'article

Britannique d'origine, je suis venu habiter en France très jeune car j'adore ce pays. J'ai travaillé dans la mode et le prêt à porter hommes & femmes jusqu'à maintenant et c'est un vrai plaisir pour moi. Aujourd'hui, je réalise mon autre passion, l'écriture. C'est ainsi que j'use ma plume sur ActuFemme. Suivez-moi sur Google+