Devenir masseur : un jeu d’enfants

Vous pensiez que devenir masseur n’était pas à votre portée ? Que c’était un art qui nécessitait plusieurs années d’apprentissage ? Et bien réjouissez-vous, il n’y a en fait rien de plus facile ! Pour votre apprentissage, plusieurs écoles existent dans toute la France. Pas besoin de vous déplacer à 300 kilomètres de chez vous. Et vous en conviendrez, c’est déjà pas si mal.

Une fois votre école choisie, vous devrez décider quel type de massage vous voudriez pratiquer. Il en existe plusieurs, tous avec leur particularités et leur techniques propres. Les plus connus sont les massages californien, thaïlandais ou encore suédois mais il en existe beaucoup d’autres. Le choix de la pratique est important car chaque technique répond à un besoin spécifique comme le traitement des troubles du sommeil, du stress, des maux de tête ou de dos par exemple.

Lorsque vous avez fait votre choix, vous pourrez entamer votre formation tout de suite, pour un coût de 400 euros en moyenne. Et pas besoin de poser un mois de congés ou de prendre une année sabbatique. Cette formation dure en général entre deux et trois jours, sur un ou deux niveaux suivant la technique choisie. L’engagement pour un niveau ne vous obligeant pas à passer le deuxième vous pourrez dispenser vos massages dès la fin de votre formation, le second niveau étant destiné à ceux qui souhaiteraient perfectionner leur technique. Pour les plus motivés, des cours à la carte, dont le prix tourne autour de 90 euros, sont également disponibles dans certaines écoles de massage.

Devenir masseur est donc d’une facilité étonnante si tant est que l’on soit un peu motivé. Désormais, vous n’avez plus d’excuse !

Partagez !

Auteur de l'article

Je suis journaliste de métier et j'ai toujours voulu m'investir dans un journal où l'information est libre d'être publié. Car un rédacteur en chef peut parfois être un frein au développement de son propre style.

2 Commentaires to “Devenir masseur : un jeu d’enfants”

  1. Cordier dit :

    Bonjour. On peut devenir masseur en 2 jours, expert-comptable en 3 jours et astronaute en 4 jours. Il suffit de trouver l’école (ou plutôt l’entreprise commerciale sans scrupule) qui propose les « formations » correspondantes ! Soyons sérieux, la pratique professionnelle du massage de bien-être ne se limite pas à réaliser un massage californien à une personne lambda en bonne santé. Un masseur professionnel doit prendre soin d’une grande variété de publics et d’autant de demandes et d’états différents : femme enceinte, commercial stressé, personne âgée, etc. Savoir répondre aux besoins de cette variété de public ne s’apprend pas en deux jours. C’est un savoir-faire multiple (plusieurs techniques complémentaires) qui nécessite plusieurs journées de formation et une importante pratrique préalable, qui nécessite d’être soit même massé (donner ET recevoir), c’est aussi un savoir-être (à l’écoute de l’autre) pour savoir quelle réponse apportée. C’est un métier qui peut être humainement très riche mais qui n’est ni simple ni très rémunérateur. Il nécessite une solide formation pratique et une grande motivation, sans oublier un minimum de savoir-faire commercial, comme tout métier indépendant. François Cordier – Institut de formation Joël Savatofski

    • john dit :

      L’article a pour but d’encourager les personnes qui désirent s’instruire sur le massage à pousser la porte des écoles pour en savoir plus.