Le vendeur immobilier, devoirs et obligations

Les obligations incombant à un vendeur immobilier

Le vendeur immobilier intervient lors de la vente, l’achat ou la location d’un bien immobilier. Il a des devoirs et des obligations pour que sa mission envers son client se déroule en toute légalité pour lui-même et les personnes concernées. Il doit effectuer son travail avec le souci de respecter la mise en place de tous les éléments. Il doit informer et conseiller ses clients dans les transactions. Enfin il a aussi une obligation de compte rendu des informations. Dans l’optique d’exécuter sa tâche il fait un diagnostic immobilier pour ne rien oublier.

Le contrôle et la qualité de la mission

Ce travail de diagnostic l’aide à effectuer un contrôle systématique des différentes actions à faire. Il est aussi soucieux de les faire avec un maximum d’efficacité. Il doit pour cela respecter les termes du contrat qui concerne son client. Dans l’objectif d’une vente, par exemple, il a seulement une obligation de moyen. Il doit tout faire pour que la vente est lieu. Il atteint son objectif seulement si il a fait son possible pour arriver à cette vente. Il a aussi une obligation de loyauté et de fidélité par rapport à son client. C’est-à-dire qu’il ne doit pas être le concurrent de son client.
Dans un second temps il doit Informer et conseiller son client pour lui permettre d’effectuer la transaction dans les meilleures conditions. Le clients doit connaître les limites et les extensions possibles rattachées à son contrat en matière de temps, de prix et de mentions spécifiques. Il n’oublie pas les informations techniques afférentes à un bien qui peuvent annuler ou faire aboutir un contrat. Ces informations doivent aider le client à prendre sa décision pour la signature du contrat.

Compte rendu des informations

Après avoir fait part à son client des risques juridiques, administratifs et économiques concernant le bien immobilier, il doit faire un compte rendu de toutes les actions qui ont été faites pour l’exécution de son travail. Il doit envoyer ce document par lettre recommandée et accusé de réception comme l’exige la loi.

Auteur de l'article

ut id dolor venenatis, at felis ut accumsan Nullam