Le régime Seignalet : une méthode miraculeuse ?

Conçu et perfectionné par le médecin et biologiste Dr Seignalet, le régime alimentaire éponyme se présenterait comme une solution viable, pour lutter contre plus de 90 maladies. Quels sont ses principes, ses avantages et ses inconvénients ? Décryptage et un tour d’horizon sur le fameux régime Seignalet.

Une méthode singulière

Le Dr Seignalet a imaginé un régime basé sur un mode d’alimentation ancestrale et une approche qualitative des aliments. Il a alors pensé que l’alimentation simple de nos ancêtres constituait un moyen efficace de prévenir certaines maladies. La promesse est belle puisqu’il s’agit de maux allant du simple problème d’acné aux tumeurs plus graves comme le cancer. Le régime serait également efficace pour lutter contre les migraines, le psoriasis, la sclérose en plaques, l’asthme ou encore la dépression. À première vue, la méthode semble inoffensive et bienfaisante. Ironie du sort, le Dr Seignalet est décédé en 2003, suite à une pancréatite. Selon certains, cette maladie serait survenue à cause de la pratique exagérée du régime.

Quelques grands principes du régime

Le régime Seignalet interdit strictement la prise de certains aliments ; La méthode préconise la renonciation à tous les produits laitiers. En effet, selon le Dr Seignalet, les adultes ne sont plus à même d’absorber les protéines de laits animales. Il serait donc nécessaire de ne plus boire du lait ou de manger les produits qui en sont dérivés. Un des principes du régime consiste à supprimer certaines huiles et margarines de l’alimentation. D’après le Docteur, les matières grasses raffinées ou faites à partir du laitage animal peuvent être substituées par des huiles végétales et issues d’une pression à froid. Il recommande alors une alimentation bio.

La suppression des céréales composées de gluten ou mutées constitue également l’une des grandes lignes du régime. Les céréales formées de gluten sont, dans la plupart des cas, issues de modifications génétiques et d’hybridation. Par conséquent, maïs, blé, avoine, orge… sont à absolument éviter. Pour Seignalet, le corps humain n’est pas adapté pour absorber ces aliments. Les seules céréales encore mangeables sont alors le sésame, le riz, la châtaigne, le sarrasin, le millet et le quinoa. Selon le régime, toutes les cuissons faites à plus de 110 °C sont également à éviter. Le Dr Seignalet prône une alimentation crue. Au-delà des 110 °C, les vitamines, antioxydants et nutriments des aliments sont, selon lui, détruits. Par ailleurs, la cuisson aux micro-ondes est à bannir. Il convient mieux de cuire ses aliments par ébullition et à la vapeur douce.

Des avantages et inconvénients

La méthode Seignalet présente quelques avantages : Les bienfaits annoncés par le régime sont effectivement extraordinaires : immunisation et guérison de plusieurs maladies. D’autre part, il ne faut pas oublier qu’une alimentation réfléchie reste excellente pour la santé.

Une chose est sûre, ce régime est parfaitement adapté pour les personnes friandes de viandes en tartare, de salades et autres plats légers. Le programme alimentaire présente, néanmoins, des inconvénients. Tout d’abord, il n’est pas fait pour perdre du poids. Il prône juste une alimentation plus saine. Il est difficile à suivre car il présente trop de restrictions. Enfin, les risques liés au régime sont nombreux.

La forte consommation d’aliments crus peut nuire à la santé. Par ailleurs, la méthode ne peut être suivie par les femmes enceintes, les tout petits et les personnes âgées à cause des risques de carences élevées.

Lien vers l’association qui porte son nom et sa mémoire: www.seignalet.fr

Partagez !

Auteur de l'article

Britannique d'origine, je suis venu habiter en France très jeune car j'adore ce pays. J'ai travaillé dans la mode et le prêt à porter hommes & femmes jusqu'à maintenant et c'est un vrai plaisir pour moi. Aujourd'hui, je réalise mon autre passion, l'écriture. C'est ainsi que j'use ma plume sur ActuFemme. Suivez-moi sur Google+