Ou partir en vacances cet été

Pour des rayons de soleil ou un bol d’air frais, à l’autre bout du monde ou dans notre beau pays français, les destinations de vacances pour l’été sont aussi nombreuses que vos envies en matière de détente, ou de séjours tonifiants !
Préparer son départ et bien choisir son point de chute est essentiel pour être sur que vos vacances remplissent les critères que vous recherchez. Tant au niveau du budget, que des activités, du confort et du paysage.

Partir au soleil…

A seulement 1h30 d’avion de Paris, la Corse est notre destination coup de cœur. De ses plages paradisiaques qui n’ont rien à envier aux Maldives et autres clubs vacances, jusqu’à ses sommets montagneux où les produits du terroir raviront les plus gourmands, l’ile de beauté porte bien son nom et offre un panel d’activité très exhaustif. Pour les amateurs de voile, les calanques et grottes des iles Lavezzi, presque inaccessibles à pied, au sud de la Corse sont des endroits à couper le souffle. Les amateurs de randonnée, pourront quand à eux s’attaquer au GR 20 qui traverse l’ile par les crêtes.

Toujours pour partir en vacances au soleil, les pays du Maghreb sont envahis de touristes durant la période juillet/août. N’hésitez pas à partir en septembre si vous le pouvez, et si vous choisissez des destinations très cotées, telles le Maroc ou encore plus au sud de l’Afrique comme le Kenya. Les températures redeviennent supportables et les prix seront généralement plus abordables, que des points positifs donc!

Attention au grandes chaleurs et moussons également, les États-Unis connaissent une période de canicule durant l’été, surtout si vous traversez des états au centre. Les villes plus au sud telle Miami seront plus douces, mais c’est votre portefeuille qui souffrira un peu plus! Si vous choisissez l’Asie, ce n’est pas la bonne période, la mousson du mois d’août risquerait de gâcher votre voyage, quelques zones à voir restent cependant souvent épargnées comme Bali, le nord de l’Indonésie ou encore le nord de l’Australie! Un pays à visiter assurément!

… Ou prendre un bol d’air frais

Si vous choisissez de rester en France cet été, sans aller « cramer » sur les plages de côte d’azur, avouons-le, notre pays regorge de destinations éclectiques! Les amoureux de la montagne ne sauraient partir à l’autre bout du monde pour apprécier les plus beaux sommets, car ils sont ici pour la plupart. Dans les Alpes pour les plus hauts ou les Pyrénées pour les plus variés, la montagne n’est pas que synonyme de randonnée. Accrobranche, rafting, escalade, VTT ou encore piscine naturelle sauna et relaxation. Des activités pour tous les goûts dans des paysages magnifiques.

Si vous partez en Europe, n’oubliez pas que l’été est l’occasion d’aller visiter les pays nordiques où le climat est d’habitude beaucoup plus froid. L’Écosse, l’Angleterre, les Pays-Bas sont des destinations très prisées aux mois de juillet/Août.

Enfin, si vous n’avez pas peur des climats changeants et êtes amateurs de couleurs marines, la Bretagne est la destination la plus sentimentale pour les français! Seul pays où l’on dit qu’il fait beau plusieurs fois par jour, on apprécie les marchés de produits frais et savoureux, l’air marin de l’atlantique et ses falaises chargées d’histoire. Ou bien les villages centenaires et les plages qui s’étendent sur des kilomètres. Visitez les plus belles iles de notre patrimoine comme Belle île, ou l’île aux moines, dans le golfe du Morbihan. Le calme, l’air frais, la sérénité et une bonne gastronomie au cœur de votre ressourcement.

Préférez les vacances en couple ou entre amis, et laissez vos enfants chez les grand-parents ou laissez-les partir en colo, pour que chacun vive ses vacances.

Partir, c’est toujours un grand moment, pour l’inconnu ou pour retrouver des souvenirs d’années passées, on compte sur vous pour nous faire partager vos destinations favorites!

 

Partagez !

Auteur de l'article

Je suis journaliste de métier et j'ai toujours voulu m'investir dans un journal où l'information est libre d'être publié. Car un rédacteur en chef peut parfois être un frein au développement de son propre style.