Le sport est-il préconisé aux asthmatiques ?

Loin de toutes les idées reçues, la pratique du sport pour un asthmatique est tout à fait bénéfique. Cependant, il y a des précautions à prendre avant de se lancer. En effet, certains mécanismes physiologiques mis en action pendant l’activité sportive peuvent entraîner une crise d’asthme. Il faut donc, choisir les exercices physiques adéquats aux personnes qui en souffrent. Faire du sport peut même se relever avantageux pour les individus endurant cette pathologie. Effectivement, cela peut les aider à mieux gérer leur souffle et leur respiration.

Comprendre la maladie

L’asthme peut être définit comme une maladie chroniques et permanentes des bronches. Lors d’une crise, la respiration devient très difficile comme si l’air ne suffit plus. Ceci se présente souvent par une toux et un sifflement dus au rétrécissement des bronches. On peut citer comme causes de cet état pathologique les allergies aux pollens, aux poussières ou aux poils de certains animaux. L’asthme peut être également une réaction à quelques substances irritantes. Si on peut le décrire plus scientifiquement, nous pouvons dire que pendant une crise d’asthme, le revêtement interne des bronches appelé muqueuse s’irrite et se gonfle. La membrane sécrète en même temps un mucus épais qui aggrave l’occlusion des bronches. actufemme2Mais encore, les anneaux musculaires autour des bronches vont se contracter pour accentuer la crispation de celles-ci. C’est la raison pour laquelle, la personne asthmatique éprouve un étouffement et une sorte de suffocation pendant la crise.

La prudence avant tout

Avant de pratiquer une activité sportive quelle qu’elle soit, nous devons faire attention à certains détails. Il ne faut pas omettre de prendre son traitement broncho-dilatateur prescrit par le médecin quelques minutes avant le sport. Il est essentiel de bien s’échauffer avant tous exercices physiques. L’échauffement est donc de mise. Choisir son environnement est aussi important, évitez les endroits pollués ou saturés de pollens. Et surtout, il faut suivre le rythme de son corps sans trop se forcer à faire des efforts afin d’éviter l’essoufflement. N’oubliez pas de boire beaucoup d’eau.

Bien choisir son sport

En principe, les asthmatiques sont autorisés à pratiquer tout type de sport, à condition bien sûr de tenir un comportement modéré pour les activités sportives assez violentes. Cependant, des activités sportives telles que l’équitation et la plongée sous-marine sont à éviter pour les asthmatiques. La bouteille à air prévue pour l’immersion en mer peut être porteuse d’éléments allergènes pour le cas de la plongée, tandis que pour l’équitation, les poils de chevaux, les foins et la poussière ne favorise pas un environnement sain pour celui qui souffre de cette maladie.actufemme3

Ne vous en faites pas, si un de vos parents, de vos proches ou votre enfant sont asthmatiques ou si vous êtes vous-même souffrant de l’asthme, il y a des sports adapté pour votre santé. La natation est vivement conseillée, sauf en cas d’allergie au chlore, parce qu’elle augmente la capacité respiratoire en faisant bouger les muscles thoraciques. La randonnée et la marche à pieds sont aussi bienfaisantes pour les asthmatiques. La marche est une activité qui, en plus du fait qu’elle soit facile et accessible, permet d’accentuer le rythme cardiaque. Le contrôle de la respiration est la base des arts martiaux comme le judo, le taï-chi-chuan, le karaté, etc., ils peuvent nous aider à maîtriser notre souffle et à alléger par la même notre stress.

Il ne reste plus qu’à s’y mettre !

Partagez !

Auteur de l'article