Horaires décalés et parents heureux !

On choisit rarement ses horaires de travail et si certains métiers supposent naturellement des astreintes et des présences la nuit, le soir ou le week-end comme par exemple les métiers de la santé, des services à la personne, de nombreux nouveaux emplois viennent également augmenter le nombre de salariés aux horaires dits « atypiques ».  C’est le cas notamment de la « grande » distribution et « grande » pourvoyeuse de postes à horaires flexibles et semaines irrégulières.

Selon une récente étude du Ministère du Travail publiée en 2009*, les horaires décalés concernent désormais plus de 63% des salariés. Ils représentent donc la majorité et ne sont plus si atypiques que ça.

Les structures d’accueil de la petite enfance commencent timidement à moduler leurs horaires, mais les nounous et autres assistantes maternelles ne sont pas en reste et s’adaptent largement à ces nouveaux besoins de parents désemparés.

Nounou Décalée est un nouveau service sur internet qui vient en aide aux parents en proposant de les mettre en relation avec des nounous disponibles pour des gardes d’enfants sur des créneaux horaires particuliers : tôt le matin, tard le soir, la sortie d’école, la nuit ou les jours fériés. Un simple moteur de recherche permet de trier les annonces en ligne par besoin et sur un principe de géo-localisation l’idéal étant de trouver une nounou près de chez soi.

Les parents et les nourrices peuvent déposer une annonce – l’inscription est rapide et le service gratuit – avec leurs besoins ou disponibilités spécifiques. Pour la mise en relation, il n’en coûte que 1 € par annonce.

Egalement disponible sur le site, des modèles de contrats pour l’embauche d’une assistante maternelle ou nourrice à domicile. Ces contrats-types ont été établis conformément aux dispositions juridiques en vigueur et se déclinent pour les 3 situations suivantes :

  • Contrat nourrice à domicile en garde partagée
  • Contrat nourrice à domicile en garde simple
  • Contrat assistante maternelle agréée

Les mamans (et les papas) vont enfin pouvoir partir travailler l’esprit tranquille !

* source : étude DARES de mai 2009 – Ministère du Travail

Partagez !

Auteur de l'article