La femme face au stress quotidien

La vie d’une femme se définit, au quotidien, comme une course contre la montre. Mine de rien, les diverses tâches journalières s’accumulent et la fatigue s’installe en fin de soirée. Au fil des jours on n’en peut plus, et cette fatigue se transforme en stress. C’est là qu’il faut savoir se prendre en main pour relâcher la pression.

Les signes du stress

Devant un événement que nous captons comme stressant, notre corps a une réactivité naturelle et produit de l’adrénaline pour se protéger. Mais le surdosage de cette adrénaline entraîne des douleurs musculaires qui représentent les premiers signes du stress chronique. Actuellement, les femmes subissent des situations difficiles à gérer qui se succèdent, et engendrent une décharge d’adrénaline constante. Survient alors l’installation du stress chronique.

Le stress chronique se manifeste par des changements progressifs du comportement. On peut citer par exemple la fatigue, l’énervement, les troubles d’humeur et la baisse de libido. Mais le stress aigu existe aussi. Sa particularité se trouve dans le fait qu’il ne dure générallement pas. Il est provoqué surtout par des chocs émotionnels tels la perte d’un être cher, la perte d’un emploi ou le trac. Ce stress se traduit par des maux de tête, de la diarrhée ou l’accélération de la respiration.

Que faire face à ces symptômes ?

Les symptômes du stress sont souvent décelés, en premier, par l’entourage. Le rôle de ce dernier est donc d’une importance capitale, car il se doit d’avertir la personne concernée. En effet, la femme stressée n’est pas toujours consciente de son état. Les troubles de comportements, perte de poids et d’appétit, la marche avec la tête baissée en sont les signes les plus significatifs.  Quand les signes du stress sont décelés, la personne doit l’admettre et accepter de se faire traiter. La première chose à faire serait d’identifier la cause fondamentale du stress, pour pouvoir y remédier.

Lutter contre le stress

La prise de médicaments, sur conseil des médecins, permet de lutter efficacement contre le stress, selon son niveau. Le thérapeute prescrit d’abord les bêtabloquants qui suppriment petit à petit les effets de l’anxiété. Toutefois, ceux-ci sont recommandés avec une posologie faible à cause de leurs effets secondaires importants, surtout sur les individus asthmatiques ou ceux ayant une faiblesse cardiaque.

Pour inhiber le système nerveux central, les anxyolitiques sont les plus appropriés. Leur prise doit être temporaire, car ils entraînent une véritable dépendance ; mais, un arrêt brusque du traitement est à éviter. Les antidépresseurs traitent la dépression, tandis que les neuroleptiques ont à peu près les mêmes caractéristiques que les anxyolitiques, et doivent donc être pris de façon épisodique.

Les antistress plus « agréables »

On peut gérer ou diminuer le stress par des massages journaliers. Pour cela, il faut masser soit son visage, soit  se faire masser les épaules et la nuque une fois par jour.  Il s’agit d’appuyer en douceur et d’une manière circulaire sur certains points, pendant un court instant. Le contact charnel aussi est un antistress efficace. Les femmes en couple résistent mieux aux tensions. En effet, il a été prouvé que le contact physique permet de diminuer grandement l’anxiété.

Partagez !

Auteur de l'article

Britannique d'origine, je suis venu habiter en France très jeune car j'adore ce pays. J'ai travaillé dans la mode et le prêt à porter hommes & femmes jusqu'à maintenant et c'est un vrai plaisir pour moi. Aujourd'hui, je réalise mon autre passion, l'écriture. C'est ainsi que j'use ma plume sur ActuFemme. Suivez-moi sur Google+