Comment motiver son Jules aux tâches ménagères ?

Les tâches ménagères représentent un volume de travail important. Pourtant, elles sont inévitables et deviennent parfois source de discordes, dans beaucoup de couples. Alors, comment faire pour mieux les gérer, avec son mari ou sons Jules, et surtout le motiver à y prendre part ?

Pourquoi les hommes refusent-ils de participer aux tâches ménagères ?

Tout change quand on passe de la vie de couple sans enfant, à la vie parentale. Dès l’arrivée d’un bébé, les contraintes surviennent, les tâches se multiplient et le couple doit y faire face. Par ailleurs, il est normal que la femme attende, de son mari, un peu plus d’implication dans les tâches ménagères. Pour réussir à inciter son Jules à prendre part aux corvées, il faut d’abord connaître la source du refus des hommes, à participer au travail ménager. L’on s’y attend, dans la plupart des cas, la cause principale de leur fainéantise est le machisme. Aussi, puisque les hommes considèrent généralement qu’ils subviennent aux besoins de leurs familles, ils ne veulent plus s’encombrer d’autres obligations. D’autres parts, ils gardent en tête que les tâches ménagères sont réservées à la gent féminine. Ainsi, ils prétendent ne pas avoir le temps, font la sourde oreille, ou invectivent que leurs épouses exécutent mieux ces corvées qu’eux.

Trouver de bonnes raisons, pour l’inciter à s’activer

Actuellement, assurer à la fois le rôle d’épouse, de maman, de femme active et de ménagère n’est pas chose facile. Par conséquent, l’implication de l’homme aux tâches quotidiennes est indispensable. Chacun a le devoir de préserver l’harmonie existante, et les efforts doivent venir des deux parties.

De ce fait, le couple doit s’entraider, mais pour motiver son mari, on doit tout de même faire preuve de délicatesse. Des raisons valables pour le motiver sont à dénicher. L’on peut alors lui dire qu’il perdrait moins de temps à trouver ses vêtements, s’il les rangeait lui-même. Avec subtilité, on peut aussi avancer que son implication le fera découvrir notre quotidien, et l’entraînera à contribuer pleinement à la vie de couple.

Les bonnes astuces pour le motiver

Ce qu’il faut absolument éviter, c’est de lui mettre la pression ou de le critiquer à la moindre erreur. Il est préférable de lui faire des petites remarques, avec humour, plutôt que de le noyer d’ordre. Lorsqu’il vient de finir correctement une tâche, n’hésitez pas à le féliciter. Votre Jules n’est pas bien différent d’un enfant. Après un travail rude, il appréciera forcément une petite collation.

Pour l’attribution des corvées, tentez de déceler les domaines où il est plus à l’aise : balayage, repassage ou rangement… S’il préfère faire la cuisine, plutôt que la lessive, laissez-la-lui. Eh oui, il faudra au départ être flexible et le laisser choisir. Mais attention, une fois les tâches réparties, il faut que chacun travaille de son côté. N’empiétez pas son espace. Pour vous assurer qu’il prendra de bonnes habitudes, mais n’arrêtera pas ses efforts, au bout de la première semaine, établissez ensemble un cahier des tâches. Dès lors, les fausses excuses et manques de temps ne seront plus admis. S’il tente de négocier, faites-lui saisir gentiment que vous avez besoin de lui, pour que ces tâches soient moins contraignantes. C’est un bon moyen de lui faire comprendre qu’une vie à deux nécessite un soutien mutuel, quelle que soit la situation.

Partagez !

Auteur de l'article

Britannique d'origine, je suis venu habiter en France très jeune car j'adore ce pays. J'ai travaillé dans la mode et le prêt à porter hommes & femmes jusqu'à maintenant et c'est un vrai plaisir pour moi. Aujourd'hui, je réalise mon autre passion, l'écriture. C'est ainsi que j'use ma plume sur ActuFemme. Suivez-moi sur Google+